AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupesFAQCalendrier

Partagez | 
 

 ~ A letter of pain by Bella Swan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
seriphile
avatar


Messages : 267
Age : 23
Localisation : Cannes
Humeur : Bah stressée x).

MessageSujet: ~ A letter of pain by Bella Swan   Jeu 12 Aoû - 21:35

Titre: "A letter of pain, by Bella Swan"
Spoiler: "Tentation / New Moon".
Résumé: Du point de vue de Bella, qui écrit une lettre a Alice. Elle parle du dur passage d'aprés sa séparation avec Edward.
Note: Ma professeur de français de 4° nous a donner un devoir sur 'La Lettre'. Elle nous a donc demander d'écrire une lettre, en choisissant entre quatre sujets. Elle a été après envoyé a un concours organisé par la ville de Saint-Laurent du Var. Aucun des sujets ne me plaisait alors j'ai demandé si je pouvais écrire sur Twilight, étant plus inspirée. Elle a accepté et une semaine après voilà mon
premier ship sur Twilight ! J'ai été très contente d'obtenir 20/20 au devoir et même si je n'ai pas gagné le concours ça a été une très grosse satisfaction pour moi même.
Je vous souhaite une bonne lecture et j'espère que vous aimerez! C'est pas grand chose mais ça a bcp de valeur pour moi.
Rappelez-vous par contre que c'est sensé être pour un devoir donc j'ai du trafiquer un peu quelques détails, bon si vous remarquez des trucs bizarre c'est normal... ^^ C'est mon premier écrit sur Twilight avant c'était sur NCIS que j'écrivais.
Disclaimer : Rien n'est à moi, et non -j'aimerai mais non- je n'ai pas écrit la saga Twilight... Pour être franche : tout est a Stephenie Meyer ! =D

- - - - - - - - -

19 Décembre 2005
"Alice,
Je ne sais pas par quoi commencer... les mots me manquent pour te dire à quel point le départ de ta famille m'a fait mal. A quel point vous me manquez. Toi ma meilleure amie, ton frère Edward l'amour de ma vie, Carlisle, Esmée, Emmett, Jasper, même Rosalie avec qui mes rapports ne sont pas au beau fixe. Globalement, vous, ma seconde famille. Mes «gentils» vampires.
Je ne voudrais pas m'attarder trop longtemps à te parler, mes larmes incessantes sont trop dangereuses vis-à-vis de l'étanchéité du papier, mais je garde enfermé en moi tellement de choses dont j'aimerais te faire part. J'ai été muette trop longtemps. Je veux te dire. J'ai ce besoin au fond de moi de parler à quelqu'un de familier... du moins dans le domaine des vampires, toi seule peut me comprendre, en étant un.
Je suis quasiment sûre que tu verras les mots que je t'adresse maintenant, grâce à tes visions. Tu te sentiras probablement flattée que j'ai pensé à toi - j'espère. Je n'ai que des souvenirs flous et inexacts de vous, mais dans ma misérable mémoire sont gravées tes réactions si joyeuses.
Ta gaieté est partie si loin de moi. Parce que les faits sont là. Vous êtes partis. Toi et ta famille, incluant mon amoureux, ton frère.
J'ai tant de haine envers moi même. Je me déteste au plus profond de mon être. J'aurais voulu être digne de ton frère : moins maladroite, plus forte, moins pleurnicheuse et moins agaçante. J'étais un poids, j'en ai conscience. Il a remédié à tout ça si rapidement...
Es-tu au courant de l'état plus que second dans lequel j'étais à l'orée de la forêt, après ses adieux ? Je suis sûre que tu as vu tout ça. Ce moment qui passe et repasse dans ma tête, jours et nuits.
La douleur a été un tel choc. Violente et extrêmement douloureuse. Pourtant, il est resté correct avec moi, pas un seul regard de travers. Il avait de l'assurance, et c'est ce que je n'arrive pas à comprendre. Comment aurait-il pû m'annoncer qu'il partait et me laissait seule, comme ça, de but en blanc ? Il m'étonnera toujours. Ses mots m'ont fait atrocement mal. Ils sont à jamais tatoués en moi. J'ai eu l'impression d'être une fragile fillette de cinq ans perdue dans ce vaste et cruel monde. Non, Edward n'est pas une personne aussi diabolique. Je le veux et le sais. Tu m'entendrais soupirer. Je doute de tout et surtout d'Edward... Toi et moi savons que c'était une énorme erreur.
Je voudrais m'expliquer avec lui. Plus que tout.
J'ai une fois de plus pris conscience que sa présence est indispensable à ma vie, son absence m'est insupportable – et encore le mot n'est pas assez fort.
Je suis morte de l'intérieur. Je suis devenue un zombie, sans but. Tous mes espoirs se sont brisés en mille éclats. Et je veux qu'il revienne les réparer, avec moi. Qu'il reconstruise mon espoir, pas à pas. Il me manque. C'est idiot de le dire.
Edward.
Comment est-il ? A-t-il mal ? Je voudrais tant que tu puisses me rassurer en ce moment, me dire qu'il m'aime encore et qu'il avait une excellente raison de faire cela. Et il en avait une à la réflexion. Depuis le début, je suis au courant des instincts primitifs des vampires. Leur but est de tuer les humains, et même si vous vous abstenez, au fond de vous, cela reste prioritaire. Malheureusement, l'occasion s'est présentée trop tôt pour ton Jasper, quand je me suis coupée à ta petite fête improvisée en l'honneur de mes 18 ans. J'ai bien vu qu'il était tenaillé par l'envie de m'ôter la vie et d'absorber l'intégralité du sang contenu dans mon corps. Incontrôlable envie. Je ne lui en veux pas, c'était normal. C'est ainsi que dix-huit est devenu un chiffre porte-malheur pour moi. Le jour où le mécanisme s'est déclenché. Cette nuit là où, endormie contre Edward qui est éveillé pour toujours, il commençait à envisager de partir loin de moi. Cela a été une évidence immédiate pour lui, une prise de conscience directe. Je le sais, n'essaye pas de nier.
C'était inévitable. Mais j'aurais tellement voulu repousser ce moment
aussi loin que la vie me l'aurait permis.
Je n'arrivais pas à croire qu'il me laissait ici. Que vous étiez tous déjà partis. Sans moi. Qu'il ne voulait pas que je vienne. L'as-tu voulu, toi et les autres ? Ne t'es-tu donc pas battu pour rester ? N'avais-tu pas vu à travers ton don ma réaction et l'après de ma séparation avec Edward ? Mon horrible présent. Je continue de me convaincre que tu as été forcée de partir. Toi et les autres. Edward l'a sans doute voulu et a argumenté tout ça.
Mais vous, n'avez vous pas votre mot à dire ? Il m'avait pourtant promis de ne pas me quitter quand nous étions à l'hôpital au printemps.
Jamais.
Je reste dans l'incompréhension. Ce qu'il a dit ne compte pas. Je l'aime malgré tout et j'espère qu'il en demeure de même de ses sentiments envers êtes partis. Il est parti. Il est parti...
J'ai longuement répété ses phrases pour prendre conscience du fait. Le contre coup a plutôt été douloureux. Je garde depuis un trou béant ouvert au beau milieu de ma poitrine.
Je n'écoute plus la musique. Cela me fait penser à lui. Debussy est devenu mon pire ennemi. D'ailleurs, je suis navrée pour l'autoradio que vous m'avez offert, il repose au fond de mon placard dans un sale état. Mes ongles gardent un méchant souvenir de ce dur travail
...Peut-être es-tu, en ce moment même, en train de redonner raison à ta famille – surtout à lui – pour remettre les pieds à Forks. J'espère toujours. Mais je suis lassée de croire.
Croire n'est pas savoir comme le dit le proverbe alors, c'est évident je ne sais pas si vous reviendrez. Je voudrais arrêter de vous attendre.
Quand j'ai les yeux fixés sur la porte d'entrée de la cafétéria du lycée, que je continue d'attendre que vous entriez, souriants, et que ton frère vienne me prendre dans ses bras pendant que tu l'agaceras sur une autre vision - inventée, burlesque, que tu as eue. Rien que pour le taquiner. Le lycée est une épreuve de plus sans vous.
Dure.
D'ailleurs, je me sens seule ici à Forks. J'ai l'impression qu'il a emporté une moitié de moi avec lui quand il est parti. Je suis devenue ermite sous mon imposant caillou noir. Cette lettre est ma première écriture libre qui n'a rien à voir avec le lycée – et la liste des courses.
Je sens bien que mon père est atteint par ma tristesse si profonde. Il est désespéré de me voir ainsi.
Je n'y peux rien et là aussi je m'en veux d'éprouver cette passion dévorante pour Edward. Ça me détruit trop, et tellement profondément. J'ai pris conscience d'une nouvelle «fascination» que vous procurez. Vous, vampires subliminaux et parfaits, accrochez l'attention dès le premier regard. Et c'est quand vous n'êtes plus là que nous, malheureux et faibles humains, nous tombons dans un chaos silencieux et gris. Je sais, une autre de mes stupides théories. Mais je ne peux m'empêcher d'en créer depuis que je vous ai rencontrés. J'entends presque le magnifique son du rire d'Edward résonner près de mon oreille face à ma banale attitude d'humaine.
Finalement un bail que vous êtes partis sans dire «au revoir», que seul Edward m'a fait ses adieux – trop brutalement. Trois mois et quelques petits jours de torture. Tu m'affirmeras de ta voix douce et mielleuse que les mois comptent comme des jours pour vous. Mais je refuse que tu me dises cela. Dans ce cas, cela voudrait dire que je devrais attendre des mois et des mois avant qu'Edward et ta famille reviennent, que la douleur sera encore présente des mois durant.
Au bout de combien de temps penses-tu que sa curiosité le titillera au point de céder et me rendre visite ? Ou plutôt, penses-tu qu'il m'a déjà oubliée ? Qu'il juge qu'il est trop tôt pour me revenir, tellement lassé de ma personne ? Trop de
questions et pas assez de réponses. Je dois m'arrêter.
Je me rends compte que le temps passe à une allure effrayante quand je me réveille en sursaut au petit matin, toujours effrayée par ses semblables mauvais rêves quotidiens. A l'inverse, quand je pense à vous et que le ténor d'Edward – imité par ma pauvre imagination - me surprend à répéter ses dernières paroles, au fin fond de ma tête, alors, je remarque que les jours sont affreusement longs et ennuyeux désormais.
Je passe chaque seconde à penser à vous. Je passe chaque minutes à me rappeler les moments fantastiques passés auprès de vous et chaque jour à me questionner sur notre probable avenir s'il n'y avait eu aucun départ programmé ce fameux mois de Septembre.
J'aurai tellement voulu te dire tout cela de vive voix...
J'ai dorénavant compris que depuis le premier moment, je ne dois pas aimer Edward, ni votre clan. C'est mal. Humains et vampires ne sont pas destinés à être liés...
Un point c'est tout.
Tu ne recevras pas ma lettre.
Je sais c'est bête, tant de souffrance mise à nue sur un humble bout de papier.
Prends en toi à Edward, mon amour éternel, il ne m'a pas transmis votre adresse en partant. Dommage.
Je ne vous oublierez jamais – même si je le dois : abdiquer n'est pas dans mes cordes.
Bises. Bella."


Alors vous en pensez quoi ? Vos impressions ?
Dites moi tout... REVIEW ! lol
--Marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roseadoremars.skyrock.com/
Butterfly.
Admin
avatar


Messages : 485
Age : 32
Localisation : Cannes ;
Humeur : With IAN ♥

MessageSujet: Re: ~ A letter of pain by Bella Swan   Jeu 12 Aoû - 22:00

J'aime assez.
On sent que ça montre bien ce qu'elle ressent dans le livre / film.
J'aime assez le fait qu'Alice puisse voir ce qu'elle écrit.
Bon je ne suis pas une pro Bella, mais c'est très bien écrit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.damonelenafate.com/
Marie
seriphile
avatar


Messages : 267
Age : 23
Localisation : Cannes
Humeur : Bah stressée x).

MessageSujet: Re: ~ A letter of pain by Bella Swan   Ven 13 Aoû - 16:39

C'est toujours bon a prendre. MERCI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roseadoremars.skyrock.com/
tat
avatar


Messages : 46
Age : 28

MessageSujet: Re: ~ A letter of pain by Bella Swan   Mar 17 Aoû - 13:34

C'est très bien écrit, on ressent bien la douleur et l'incomphrension de Bella quand les Cullens sont partis.
J'adore la fin quand elle lui dit tu ne recevras pas cette lettre, et qu'elle fasse de l'humour en disant qu'Edward ne lui a pas donné l'adresse ^^.

Ca mérite ton 20 :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
seriphile
avatar


Messages : 267
Age : 23
Localisation : Cannes
Humeur : Bah stressée x).

MessageSujet: Re: ~ A letter of pain by Bella Swan   Mar 17 Aoû - 18:44

Merci <3 Ça fait plaisir ;) ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roseadoremars.skyrock.com/
_AlexzB
Co-Admin
avatar


Messages : 155
Age : 28
Localisation : Antibes, 06
Humeur : Drifting Away

MessageSujet: Re: ~ A letter of pain by Bella Swan   Mar 7 Sep - 22:37

Très belle lettre, tu mérite ton 20 amplement !
C'est très bien écrit, on ressent la douleur et la détresse de Bella, j'aime !
As-tu écrit une suite ? Ou penses-tu en écrire une ?
Bisous ma Marie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sparknatural.skyblog.com
Marie
seriphile
avatar


Messages : 267
Age : 23
Localisation : Cannes
Humeur : Bah stressée x).

MessageSujet: Re: ~ A letter of pain by Bella Swan   Mer 8 Sep - 20:40

MERCIII BEAUCOUP !! Je me demande toujours honnêtement comment j'ai fait pour écrire ça lol non pas que je crois que ce soit du grand art mais j'ai été très satisfaite de moi

Pour la question d'une suite, elle s'est déjà posé quand après sa publication sur mon blog & sur fanfiction.net on me l'avait réclamée, j'ai eu quelques idées et j'y ai vraiment pensé. Mais - malheureusement - je manque de temps pour l'écrire et autant l'avouer je sens que je ne me fais pas encore assez confiance, que l'inspiration n'est pas bonne, alors ce n'est pas impossible qu'un jour je bûche dessus et que ça débouche mais je ne sais pas quand. Le fait que cela fasse deux ans que je n'écrive plus est honnêtement une grande peine pour moi.

En tout cas en ce qui concernerait une suite, j'avais pensé a un rapport avec Alice, mais tout ça semble si loin... j'espère que je ne ferai pas à la mode Stephenie Meyer avec Midnight Sun ^^ . Car même si on peut croire que c'est une prise de tête pour rien, après tout ce n'est qu'une simple OS/lettre, pour moi cela a une grande importance :).

Merci encore Alexz ♥ & Gros Bisous à toi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roseadoremars.skyrock.com/
_AlexzB
Co-Admin
avatar


Messages : 155
Age : 28
Localisation : Antibes, 06
Humeur : Drifting Away

MessageSujet: Re: ~ A letter of pain by Bella Swan   Mer 8 Sep - 20:54

Mais de rien, je t'en prie elle est vraiment très belle cette lettre, j'aime bcp pour une suite tkt pas c'est normal si tu dois un jour en faire une, prend out le tps qu'il te faudra surtout si le resultat est le meme, genial !
Tu n'es pas la seule à ne pas avoir le temps pour écrire, j'ai une fic sur Twilight, et je ne trouve jms le tps d'ecrire c'est pas que j'ai pas d'idée c'est que j'ai pas le temps mais dès que j'ai 1h devant moi je mis replonge

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sparknatural.skyblog.com
Marie
seriphile
avatar


Messages : 267
Age : 23
Localisation : Cannes
Humeur : Bah stressée x).

MessageSujet: Re: ~ A letter of pain by Bella Swan   Ven 10 Sep - 22:26

La chance j'aimerai avoir une heure LOL :p. Merci encore ;).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roseadoremars.skyrock.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ~ A letter of pain by Bella Swan   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ A letter of pain by Bella Swan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SQUARE GARDEN ::  :: ▪ ECRIVAINS-